Top
blog-carte-mato-grosso

État du Mato Grosso

Le Mato Grosso, c’est un peu le Far West made in Brésil. Cette région était autrefois très prisée, en particulier par les bandeirantes, les chercheurs d’or, les braconniers et les naturalistes, déjà attirés par sa faune et sa flore incomparables.

Aujourd’hui encore, le Mato Grosso reste la destination idéale pour l’écotourisme et la pêche grâce au grand écosystème du Pantanal.

Histoire

 Au départ, le Mato Grosso appartenait à l’Espagne par le traité de Tordesillas de 1494. En revanche, au XVIème siècle, la région ne fut visitée qu’à de rares occasions.

De l’or fut découvert au début du XVIIIème siècle, ce qui attira portugais et bandeirantes. Leurs invasions étaient toutefois semées d’embuches : les peuples autochtones comme les Kapayo, les Pareci et les Guaicuru défendaient avec ferveur leurs terres !

La ruée vers l’or prit fin quand les ressources vinrent à manquer, et le Mato Grosso retrouva sa tranquillité. Ses habitants vivaient de leurs propres cultures et de la pêche.

L’Etat fut sorti de son isolement par la proclamation de la République, l’invention du télégraphe et la création de routes.

A la suite du développement intérieur du Brésil, de la construction de Brasilia et du transfert de capitale, Mato Grosso fût un pôle d’immigration.

Aujourd’hui, Mato Grosso est une grande région agricole, productrice de soja, de maïs, de riz et de coton. Les communautés indiennes sont encore nombreuses.

En 1979, le Mato Grosso est scindé en deux Etats, le Mato Grosso et le Mato Grosso do Sul.

Superficie

Le Mato Grosso s’étend sur une superficie de 903 358 km2.

Population

L’Etat compte environ 2 803 274 habitants, il a donc une densité de 3,1 habitants/ km2.

Fuseau horaire

L’heure à Mato Grosso se calcule en fonction d’UTC-4.

Climat et saisons

Le climat est très différent suivant l’endroit où on se trouve à Mato Grosso. La géographie a en effet d’importants impacts sur la température et les précipitations. Au nord, le climat est tropical, c’est-à-dire chaud et humide toute l’année, avec une forte période de pluie d’octobre à mars. Les températures sont plus modérées à Chapada dos Guimarães et cela est du à l’altitude.

Attractions touristiques

Centro Geodésico da America do Sul

Le centre géodésique d’Amérique du Sud serait précisément le centre du continent sud-américain, d’après les habitants de Cuiabá. Ses coordonnées sont : 15 ° 35’56 « , 80 ° de latitude sud et 56 ° 06’05″, longitude 55 ouest. Ce point de repère a été déterminé par Rondon en 1909, et ses calculs ont été confirmés par l’armée brésilienne. Il est signalé par un obélisque.

Mercado do Porto

Le marché du port se situe vers l’aquarium municipal, à Cuiabá. C’est l’un des lieux principaux de la ville depuis son ouverture en1994. Il offre une variété importante de poissons pêchés dans le Rio Cuiabá  et autres cours d’eau… A emporter ou à déguster sur place. Les 175 autres stands du Mercado do Porto proposent également des plantes médicinales, des épices, des légumes, des fruits et autre produits locaux.

Au sein du marché ont également lieu toutes sortes de manifestations culturelles telles que pièces de théâtre, spectacles de danses folkloriques, concerts, expositions d’art et d’artisanat.

Palacio da Instruçao

Un des bâtiments incontournables de votre passage dans le Mato Grosso est la visite du Palacio da Instruçao à Cuiabá. Il a été construit en 1914 sur praça Republica, mais il n’était qu’autrefois qu’une école. Devenu bibliothèque, il abritait le musée d’Histoire naturelle, d’Anthropologie et d’Histoire.

Nous vous conseillons la visite de ce petit musée presque indispensable avant votre visite du Pantanal, pour un premier aperçu des animaux et surtout des oiseaux –empaillés- qui y volent.

Les autres expositions sont tout aussi intéressantes.

Cascade du Tombador et Aquario encantado

A défaut de visiter la superbe grotte de Lagoa azul, vous avez tout de même accès à certaines magnificences de Nobres, comme la cascade du Tombador. Elle passe par des sentiers autrefois foulés par les colons qui allaient en Amazonie et en Bolivie. Elle est formée par des piscines naturelles. L’Aquario encantado porte bien son nom et est réellement enchanteresque. Imaginez vous en train de vous baigner dans de l’eau pure et transparente, au milieu de poissons qui vous chatouillent les pieds.

Quartiers

La « Vieille ville » de Cuiabá

Ce quartier de Cuiabá est tout ce qu’il y a de plus charmant, avec ses demeures anciennes pastel ses petites ruelles piétonnes dans lesquelles on aime déambuler… On trouve des magasins d’antiquités et de mode dans des bâtisses restaurées, une église vert bouteille. Le soir venu, on dirait une scène de théâtre après que les rideaux soient tombés.

Le quartier du vieux port, ou Bairro do Porto à Cuiabá

Le quartier du vieux port mérite également un passage pendant votre séjour à Cuiabá. Regarder les bateaux et les barques, les buvettes et le marché « Mercado do Peixe ». Les étals se montent un à un dans la joie, dès 4h du matin, proposant des poissons frais et succulents. Grâce à cette visite, on s’immerge dans la vie typique des pêcheurs et habitants du Cuiabá.

Monuments et musées

Museu Historico de Mato Grosso

Le Musée Historique de Mato Grosso se trouve Praça da Republica, place de la République, à Cuiabá, dans un bâtiment colonial rénové avec goût. Il retrace l’histoire de l’Etat de Mato Grosso de matière très claire puisque chaque salle correspond à une époque particulière. Chacune de ses expositions est riche en objets éclectiques. Les peintures de Moacyr Freitas constituent également de machine à remonter le temps. Cet artiste local nous fait part de sa vision des relations américaines Nord/Sud à l’époque de l’esclavagisme à travers la « Destruçao do Quilombo do Piolho ».

Museu Rondon ou Museu do Indio

Le Musée Rondon est situé à Cuiabá, derrière le parc aquatique, dans l’enceinte de l’Université fédérale du Mato Grosso (UFMT), accueillant également un petit zoo. Le musée propose une collection intéressante d’objets des peuples présents dans l’Etat du Mato Grosso (jetez un œil aux coiffes et aux armes !). Nous vous conseillons d’attendre le coucher du soleil, sur le campus : des centaines d’oiseaux vont venir se poser sur les jardins.

Museu Morro da Caixa d’Agua Velha

Il s’agit d’un musée de Cuiabá extrêmement original ayant pour thème… L’eau ! Situé dans un réservoir d’eau municipal en 1882, il renferme une collection d’objets de tuyauterie, pommeaux de douche… Qui n’a pas grand intérêt par rapport au lieu en lui-même.

Cathédrale de Cuiabá

La cathédrale de Cuiabá, avec ses deux horloges, est semblable à une gare. Elle était belle, autrefois, mais sa restauration de 1930 l’a malheureusement rendue austère et froide. En revanche, son aspect classique/moderne pousse à quand même y passer un quart d’heure.

Eglise Nossa Senhora do Rosario et chapelle de Sao Benedeto

L’Eglise Nossa Senhora do Rosario est la plus ancienne de la ville, sa construction remontant à 1722. Elle est de style baroque.

Museu du Rio Cuiaba et aquarium municipal

Le musée du Rio Cuiabá est situé à Cuiabá. Ces deux endroits touristiques permettent de découvrir les espèces pêchées dans la région, ainsi que l’histoire et les techniques de pêche. Le restaurant à côté, le Regionalissimo, sert des plats typiques de Cuiabá.

Principaux lieux touristiques

Cuiabá

Cuiabá est la capitale du Mato Grosso. Elle a une population de 700 000 habitants. C’est l’un des centres agricoles majeurs du pays grâce à sa production de soja et à l’élevage bovin. Cuiabá est également un état très touristique grâce à la présence du Pantanal, du parc national da Chapada dos Guimarães.

Caceres

Caceres se trouve sur la rive gauche du Rio Paraguai. On peut rejoindre grâce à cette ville la Bolivie ou le Pantanal (c’est sa dernière porte). On y trouve beaucoup de pêcheurs, en particulier en septembre, lors du grand concours de pêche (entre 150 000 et 200 000). Les cyclistes sont également bien heureux à Caceres grâce aux nombreuses pistes cyclables qu’elle propose.

Alta Foresta

Alta se trouve tout au nord du Mato Grosso. Elle se trouve à l’endroit où se touchent le cerrado et la forêt amazonienne. Les ornithologues apprécieront se promener autour de la Réserve naturelle privée du Rio Cristalino.

Poconé

Poconé se trouve à 100 km de Cuiabá. Il s’agit d’une des trois portes d’entrée du Pantanal. C’est d’ailleurs là qu’on commence sa virée le long de la Transpantaneira, une longue route qui traverse (presque) le Pantanal : beau panorama, contemplation de la faune locale…

Barao de Melgaço

Barao de Melgaço est situé sur la rive du Rio Cuiabá. A part regarder le fleuve en servant de dîner aux moustiques, il n’y a pas grand chose à faire dans ce village monotone. C’est une des trois portes d’accès du Pantanal que l’on peut visiter par les rivières.

Vilha Bela da Santissima Trinidad

Vilha Bela, ancienne capitale du Mato Grosso avant Cuiaba, est désormais un village oublié. Quelques vestiges de son passé rappellent à ses visiteurs qu’elle n’a pas toujours été une ville fantôme, mais une ville puissante, glorieuse, forte. La population est majoritairement noire : au départ de leurs maîtres, les ancêtres esclaves se sont installés dans les maisons abandonnées et ont fait perpétuer leurs traditions africaines.

Nobres

Nobres ? C’est exclusivement des grottes et des rivières dans lesquelles on pratique du rafting, du canyoning, de la plongée…

Parcs nationaux

Parque Nacional da Chapada dos Guimarães

Le Parc National Chapada dos Guimarães a été créé en 1989 afin de protéger les grandes formations de grès, les belvédères qui donne une vue grande sur les plaines de marécage et plusieurs chutes d’eau, grâce à l’hydrographie riche et des changements soudains d’altitude. Les chutes Véu de Noiva (Le Voile de la mariée), près du Centre des Visiteurs, est la carte postale du Chapada do Guimarães. Dans ses 33 mille hectares se trouvent plus de 50 sites archéologiques, de l’art rupestre et des fossiles animaliers. Ce site de patrimoine brésilien naturel, situé dans la commune de Chapada dos Guimarães, dans l’État de Mato Grosso, représente une des innombrables régions de préservation naturelle. Pendant vos promenades dans le parc il est possible de découvrir des endroits toujours intacts, des arbres tordus uniques, des fleurs de toutes les couleurs et des fruits exotiques.

Imaginez-vous passer les portes de ce merveilleux parc…

entrada-parque-nacional-chapada-dos

A ne pas manquer

  • Traverser en voiture la Transpantaneira et observer le panorama
  • Regarder le coucher de soleil depuis le Parque Nacional da Chapada dos Guimarães
  • Découvrir l’avifaune brésilienne à travers un safari à Alta Floresta
  • Participer à la Festa de Sao Benedito
  • sao benedito

 

Mixto Esporte Clube

Le Mixto Esporte Clube est un club brésilien de football basé à Cuiabá dans l’État du Mato Grosso. Il est surnommé « Alvinegro da Getúlio ». Il est présidé par Hélio Machado et entraîné par Eduardo Henrique.

Histoire

Considéré comme le club le plus populaire du Mato Grosso, le Mixto-MT possède le plus grand nombre de supporters de l’État. Il est également le club le plus titré de l’État avec 24 titres de champion du Mato Grosso, et l’unique club à l’avoir 3 fois consécutivement, et ce, à deux reprises, de 1951 à 1954 et de 1979 à 1982.

Le club a été fondé le 20 mai 1934, par plusieurs personnes, hommes et femmes confondus, d’où l’origine du nom : Mixto.

Les fondateurs sont : Ranulfo Paes de Barros, Maria Malhado, Gastão de Matos, Naly Hugueney de Siqueira, Avelino Hugueney de Siqueira (Maninho), Zulmira Andrade Canavarros.

Le club a participé à 9 éditions du championnat brésilien de Série A, avec comme meilleur classement, une 14e place en 1985.

Stade

Le club évolue au stade José Fragelli dit « Verdão », inauguré le 8 avril 1976, et d’une capacité de 45 000 places assises. En plus du Mixto-MT, trois autres clubs jouent dans ce stade : le Berga Esporte Clube, le Cuiabá Esporte Clube et l’Operário Futebol Clube.

Palmarès

Le Mixto Esporte Clube a remporté 24 fois le Championnat de l’État du Mato Grosso, la Coupe du Centre-Ouest en 1976. Il a par ailleurs participé 9 fois au championnat brésilien de Série A avec comme meilleur classement une 14e place en 1985.

Emblème et maillots

Capture d’écran 2013-03-28 à 09.33.59Capture d’écran 2013-03-28 à 09.34.11