Top
blog-carte-goias

État du Goiás

L’Etat du Goiás plaira aux agoraphobes, les allergiques au tourisme de masse et à tous les touristes qui ont soif de calme et de tranquillité.

En effet, il a un faible taux de population et c’est la région la moins touristique du Brésil. C’est un petit bijou inconnu, ses couchers de soleil et son panorama valent pourtant d’être vus. Goiás détient bien précieusement une des écorégions les plus grosses et les plus belles du Brésil, le cerrado. Les gourmets apprécieront sans nul doute la cuisine locale.

A voir : les anciens villages coloniaux de Cidade de Goiás et Pirenopolis, Calvas Novas et le Parque Nacional de Chapada dos Veadeiros.

Un bel Etat à découvrir…

Histoire

Des bandeirantes dirigés par Bartolomeu Bueno da Silva rencontrèrent sur leur chemin vers l’or la région du Goiás. Il fut surnommé Anhanguera, en français « vieux démon », quand il se joua des indiens en enflammant une assiette d’alcool en faisant croire que c’était de l’eau. Il menaça ainsi de faire subir le même sort à toutes les rivières avoisinantes si on ne lui disait pas où se trouvaient les mines d’or. Alors que tout le monde le pensait mort, il revint à Sao Paulo les poches pleines et accompagné d’esclaves.

En 1722 son fils suivit les traces de son père en prenant la tête d’une autre bandeira. C’est ainsi que les bandeirantes firent du Goiás une étape de leur ruée vers l’or. Mais le prix des denrées explosa et beaucoup d’hommes périrent à cause de la faim, ce qui stoppa net leurs ambitions.

Le Goiás est devenu un Etat en 1889. Dans les années 1950, une partie des terres est destinée à la construction de la nouvelle capitale de Brasilia. Après quoi, il gagna en prospérité grâce aux cultures de soja et de canne à sucre.

En 1989, sa géographie fut une nouvelle fois modifiée avec la création d’un nouvel Etat, le Tocantins.

Le Goiás est, aujourd’hui encore, un grand Etat agricole, riche et où il fait bon vivre.

Superficie

L’Etat du Goiás s’étend sur une superficie de 340 100 km2.

Population

L’Etat du Goiás compte 5,6 millions d’habitants.

Fuseau horaire

L’heure à Goiás se calcule en fonction du fuseau horaire UTC/GMT -3 heures.

Climat et saisons

La majeure partie du Goiás a un climat de type tropical, c’est-à-dire chaud et humide d’octobre à mars, chaud et poussiéreux d’avril à septembre. Il arrive bien sûr que les saisons sèche et humide s’inversent de temps à autre et qu’on ait de la boue en avril et de la poussière en octobre. La température est en moyenne de 20 °C. Il fait plus frais dans la partie sud du Goiás, située dans les hauteurs.

Attractions touristiques

Praça Civica

La Praça Civica est située à Goiânia, elle en est son centre géographique. C’est là où siège le gouverneur de l’Etat du Goiás.

On y fête son anniversaire à chaque 24 octobre, à l’occasion duquel des chanteurs nationaux de tous styles musicaux se déplacent. La place est aussi le lieu de manifestations culturelles, religieuses et politiques telles que le Cantate de Noël, le Nouvel An, la Fête-Dieu…

Casa Cora Coralina

A Cidade de Goiás, et plus précisément rua Candido, on peut visiter la maison qui préserve la vie et l’oeuvre de Cora Coralina.  Il s’agit d’une maison de famille séculaire, située sur les rives du fleuve Rio Branco, inaugurée en 1989. Objets personnels, images, discours, vêtements, photos, ustensiles ménagers, livres, lettres: la collection du musée est complète et la mémoire de la poétesse bien préservée !

Balneiro Santo Antonio

Le Balneiro Santo Antonio est situé aux alentours de Cidade de Goiás (9 km). C’est un lieu très apprécié des locaux comme des touristes grâce à ses piscines naturelles, ses petites cascades, ses bonnes adresses pour dîner (« lanchonetes »).

Cachoiera Grande

La Cachoiera Grande est une cascade située à 6 km de Cidade de Goiás, l’antique Vila Boa. C’est une destination également très populaire, accessible à pied et doté d’infrastructures. Une belle escale rafraichissante !

Feira da Lua

La Feira da Lua est un marché de Goiânia situé à l’ouest du Centro Civico. Rendez-vous le samedi après-midi Praça Tamandaré!

Feira do Sol

La Feira do Sol est un deuxième marché de Goiânia, un peu plus éloigné, à quelques kilomètres du centre-ville. Il a lieu le dimanche après-midi et également particulièrement intéressant.

Marché municipal Cidade de Goiás

En plus des autres attractions de Cidade de Goiás, on vous conseille un petit arrêt praça Vinicus Fleury pour une dégustation des mets locaux à l’occasion du marché.

Fontaine Chafariz de Cauda

La fontaine Chafariz de Cauda est située Praça Brasil Caiado, non loin du Museu das Bandeiras. Elle est restée dans son état d’origine, même si l’eau en s’en échappe plus.

Espaço Cultural de Goiandeira de Courto

L’espace culturel de Goiandeira de Courto est un lieu incontournable de la ville de Goiâna. Goiandeira est à l’origine d’une nouvelle ère dans le monde de la peinture. En créant une immense gamme de couleurs à partir du sable de la Serra Dourada, on peut considérer qu’elle a créé des pixels au naturel. Aujourd’hui, elle approche les cent ans.

Balades et parcs

Parc Buriti

Le parc Buriti est situé à Goiânia et plus précisément vers la Praça Civica. C’est le lieu idéal pour une séance de méditation !

Cascades dans les environs de Pirenopolis

On dénombre de nombreuses cascades aux alentours de Pirenopolis :

-       la cascade da Varzea do Lobo, difficile d’accès, qui demande d’être accompagné d’un guide accrédité

-       la cascade do Lazaro, plus simple et accessible aux débutants

-       la cascade do Abade, sur laquelle on peut faire du rappel

Cité de pierre

La cité de pierre est située dans les environs de Pirenopolis. Elle est ainsi appelée parce que l’érosion a eu pour effet sur la roche la sculpture de formes humaines et animales.

Santuario de vida Silvestre Vagafogo

Le Santuario de Vida Silvestre Vagafogo est un immense parc de 46 hectares de cerrados, ces arbres au tronc tortueux très présents au Brésil. Les propriétaires du parc ont créé une réserve privée du patrimoine naturel (RPPN) pour faire découvrir aux visiteurs la faune et la flore -pas toujours respectées- de la région.

Bosque dos Buritis

Le Bosque dos Buritis est situé en plein centre de Goiânia, près de la Praça Civica. C’est l’échappée verte de la ville, où il fait bon de se détendre auprès d’une fontaine ou d’un lac bordé de palmiers. Venez communiquer avec les perruches !

Jardim Zoologico

Si vous avez aimé les perruches du Bosque dos Buritis, les perroquets du Jardin Zoologique vous plairont sûrement beaucoup ! Des individus de la faune locale seront également présents. Un deuxième rendez-vous animalier à Goiânia.

Parque Estadual da Serra dos Pireneus

Le Parque Estadual da Serra dos Pireneus  est situé à 18 km au nord-est de Pirenopolis. Il porte ce nom en raison de son relief qui ressemble beaucoup au massif des Pyrenées. Trois pics en font partie, le Pai, le Filho et l’Espirito Santo : le Père, le Fils et le Saint-Esprit. On peut y faire de l’escalade, la varappe. Il n’est pas possible de visiter le parc en solo, il faut être accompagné d’un guide accrédité qui vous montrera, entre autres, la Cachoiera do Abade, pour une pause rafraichissante.

Réserve écologique Vargem Grande

Cette réserve écologique se situe à 11 km à l’est de Pirenopolis. Elle fait 360 hectares et nécessite d’être motorisé (vous pouvez demander les services d’un guide).  Au cours de la visite, vous rencontrerez deux grandes cascades, la Caldeirao do Inferno et la Caldeirao do Lazaro, les plus belles des alentours avec celles d’Abade, de mignonnes petites plages et des piscines naturelles fort agréables.

Musées et monuments

Musée anthropologique

Le musée anthropologique de Goiânia se situe sur le campus. Il accueille souvent des expositions intéressantes sur les indiens de Goiás.

Musée Zoroastro Artiaga

Le musée Zoroastro Artiaga se trouve à Goiânia, sur la place Teixeira. Il propose une belle collection d’art local.

Eglise Da Paula

L’église Da Paula se situe dans la ville coloniale Cidade de Goiás, et plus précisément praça Alves de Castro. Elle est dotée d’un charme baroque bien particulier, qui fait la différence.

Eglise de la bonne mort (Boa Morte)

L’église la bonne mort, en français, a été convertie en musée dédié à José Joaquim Da Vega, un sculpteur goiânien du XIXème siècle aussi connu que Aleijadinho. Elle se trouve à Cidade de Goiás.

Musée das Bandeiras

Le Museu das Bandeiras est tout simplement fascinant. Ancienne prison en 1766, puis mairie, il est situé praça Brasil à Cidade de Goiás. Il est rempli d’objets anciens et d’antiquités. Les murs des anciennes cellules, extrêmement épais (1,5 m) méritent le coup d’œil !

Palais Conde dos Arcos

Le palais Conde dos Arcos est un palais situé sur la place Tasso de Camardo, à Cidade de Goiás. C’est là où vivaient les gouverneurs locaux. Depuis cette époque, la résidence a été restaurée.

Nossa Senhora do Rosario Matriz et museu da Matriz

L’église Nossa Senhora do Rosario Matriz est la ville la plus ancienne de Pirenopolis, elle date en effet de 1732. Elle a été détruite par un incendie en 2002, probablement intentionnel. Ses portes sont de nouveau ouvertes aux visiteurs.

L’église accueille le Museu da Matriz, un musée retraçant son histoire et ses travaux de rénovation.

Nossa Senhora do Bonfim

L’église Nossa Senhora do Bonfim date de 1750. Elle a été construite par les Portugais. Cette église, composée de beaucoup de bois, contient également un autel et une chaire qui méritent le coup d’œil. En revanche, l’église n’ouvre ses portes qu’à l’occasion des offices.

Igreja de Paula

Cidade de Goiás est une ancienne ville coloniale dotée d’une superbe architecture, et cela se ressent notamment à la vue de ses sept églises. L’igreja de Paula, datant de 1761, est la plus ancestrale.

L’igreja Nossa Senhora do Carmo et le museu de Arte Sacra

Le musée d’art sacré est situé dans l’église la plus connue de Pirenopolis, l’Igreja Nossa Senhora do Carmo. A l’intérieur on peut trouver de nombreux objets de culte, des cloches, des autels, des images et des panneaux didactiques. Le lieu est rafraichi par des travaux de restauration.

Museu do Divino

A Pirenopolis, le Museu do Divino est dédié à la Festa do Divino Espirito Santo. Cette institution publique est très récente. Il rassemble des masques et tenues utilisées pendant cette fête. Les masques sont faits à la main sur place, et ce savoir-faire se transmet comme un héritage artistique.

Museu das Cavalhadas

Le Musée das Cavalhadas est une institution privée comprenant une collection d’objets colorés que le propriétaire anime lors de votre visite. Une visite magique à faire à Pirenopolis!

Principaux lieux touristiques

Pirenopolis

Pirenopolis est une ville créée au XVIIIème siècle par les bandeirantes. Située au cœur de monts rougeâtres qui rappellent son passé minier et la ruée vers l’or, il est difficile de rester insensible à son charme. Elle a été classée patrimoine historique de l’humanité. C’est une ville à la fois historique et moderne, dans l’air du temps. C’est en ses terres qu’est organisée la Festa Divino Espirito Santo à la Pentecôte, la plus grandiose du Brésil. Pendant votre séjour à Goiás, c’est le lieu idéal pour profiter du week-end !

Cidade de Goias

A sa fondation en 1727, Cidade de Goias portait le nom de Vila Boa. Elle a été classée patrimoine culturel de l’humanité par l’Unesco depuis 2002, soit 13 ans après Pirenopolis. La splendeur de son architecture coloniale, ses ruelles pavées bordées de maisons basses, ses églises lui donnent un charme démesurable. Cidade de Goiás est traversée par le fleuve « Rio Vermelho ». Si vous le pouvez, rendez-vous à Cidade de Goiás pendant la semaine sainte ou son festival de cinéma de film environnemental !

Parc de Chapadas de Veadeiros

Le bijou de Goiás ? C’est bien le parc de Chapadas de Veadeiros. L’Unesco a classé d’autres sites de la région comme merveilles patrimoniales, et le parc ne fait pas exception à la règle ! Depuis 2001, sa beauté est officialisée par le titre de patrimoine naturel de l’humanité. C’est là que naissent les deux fleuves les plus importants du Brésil, le Tocantins et le Parana, bordés de grottes, de chutes et d’eaux bouillonnantes. Des espèces animales menacées y ont trouvé refuge, la flore y est également très riche.

Parcs nationaux

Parc national de Chapada dos Veadeiros

 

Le bijou de Goiás ? C’est bien le parc de Chapadas de Veadeiros. L’Unesco a classé d’autres sites de la région comme merveilles patrimoniales, et le parc ne fait pas exception à la règle ! Depuis 2001, sa beauté est officialisée par le titre de patrimoine naturel de l’humanité. C’est là que naissent les deux fleuves les plus importants du Brésil, le Tocantins et le Parana, bordés de grottes, de chutes et d’eaux bouillonnantes. Des espèces animales menacées y ont trouvé refuge, la flore y est également très riche.

Cachoeira-Cariocas-Waterfall-at-Chapada-dos-Veadeiros-National-Park

A ne pas manquer

  • Se détendre dans le charmant et prospère village colonial de Pirenopolis.
  • Pirenopolis est une ville créée au XVIIIème siècle par les bandeirantes. Située au cœur de monts rougeâtres qui rappellent son passé minier et la ruée vers l’or, il est difficile de rester insensible à son charme. Elle a été classée patrimoine historique de l’humanité. C’est une ville à la fois historique et moderne, dans l’air du temps. C’est en ses terres qu’est organisée la Festa Divino Espirito Santo à la Pentecôte, la plus grandiose du Brésil. Pendant votre séjour à Goias, c’est le lieu idéal pour profiter du week-end !

  • Déambuler sur les pavés de Cidade de Goiás
  • A sa fondation en 1727, Cidade de Goiás portait le nom de Vila Boa. Elle a été classée patrimoine culturel de l’humanité par l’Unesco depuis 2002, soit 13 ans après Pirenopolis. La splendeur de son architecture coloniale, ses ruelles pavées bordées de maisons basses, ses églises lui donnent un charme démesurable. Cidade de Goias est traversée par le Rio Vermelho. Si vous le pouvez, rendez-vous à Cidade de Goias pendant la semaine sainte ou son festival de cinéma environnemental ! Ne portez pas de talons lors de cette douce escapade !

  • Se ressourcer au milieu des rivières, chutes d’eau et sentiers forestiers du Parque Nacional da Chapada dos Veadeiros.
  • Le bijou de Goiás ? C’est bien le parc de Chapadas de Veadeiros. L’Unesco a classé d’autres sites de la région comme merveilles patrimoniales, et le parc ne fait pas exception à la règle ! Depuis 2001, sa beauté est officialisée par le titre de patrimoine naturel de l’humanité. C’est là que naissent les deux fleuves les plus importants du Brésil, le Tocantins et le Parana, bordés de grottes, de chutes et d’eaux bouillonnantes. Des espèces animales menacées y ont trouvé refuge, la flore y est également très riche.

    L’endroit idéal pour se retrouver en communion avec la nature.

  • Constater les sculptures de l’eau sur la roche de la vallée de la Lune, près du parc national
  • La vallée de la Lune est un lieu exceptionnel près du parc national de Chapadas dos Veadeiros. Le fleuve « Rio Sao Miguel » sculpte la roche depuis des millions d’années et donne l’impression qu’on n’est non plus au Brésil, mais sur la lune ! Les couleurs des rochers, mêlées à celles de l’eau rendent ce site presque fantastique. Attention aux précipitations qui entrainent des inondations!

  • Se baigner dans les sources d’eau aux vertus thérapeutiques de Caldas Novas.
  • Chaque week-end, la population de Caldas Novas triple. En effet, les curistes brésiliens s’accordent une bonne séance de balnéothérapie dans cette ville thermale. Les enfants apprécieront le parc aquatique de Rio Quente, le « Hot Park ». Ceux pour qui la baignade n’est pas un hobby : passez votre chemin !

    Fêtes et festivals :

  • Semaine sainte
  • L’événement le plus important de l’Etat est sans conteste la Semaine sainte, qui a lieu à Cidade de Goiás juste avant Pâques. La procession du mercredi soir est forte en émotions. Il s’agit d’un remake de la Passion du Christ. Des milliers de personnes suivent dans la pénombre des individus cagoulés en brandissant des torches. La tenue des guides « farricocoas » remonte à l’époque de l’Inquisition.

  • Festival internacional de Cinema Ambiental
  • En français, ce festival se traduit « Festival international du film environnemental ». Il existe depuis 1999. Des films et des vidéos tournent pendant cinq jours d’affilée mais le festival donne également lieu à des évènements interactifs tels que ateliers, conférences…

Goiás Esporte Clube

Introduction

Le Goiás Esporte Clube est un club brésilien de football basé à Goiânia dans l’État de Goiás. Il est surnommé «Verdão ». Le club a été fondé le 6 avril 1943. Il est représenté par les couleurs verte et blanche. Son stade officiel est le Serra Dourada d’une capacité de 50 049 personnes. Il est présidé par João Bosco Luz et entrainé par Enderson Moreira.

Victoires

Le club a été finaliste à la Coupe du Brésil de 1990. Il a remporté le Championnat du Brésil de D2. Il a été 23 fois champion du Goiás. Il joue actuellement dans le Campeonato Brasileiro Serie B.

Emblème et maillots

 Capture d’écran 2013-03-19 à 15.43.38                          Capture d’écran 2013-03-19 à 15.43.50