Top
blog-carte-ceara

État du Ceará

Histoire

Ceara a eu une histoire très tumultueuse. Commençons par le commencement.

Vicente Yáñez Pinzón, explorateur espagnol, aurait accosté à Ceara avant que Bahia ne soit découverte. Cela se serait passé environ deux mois avant, le 2 février 1500. Pourtant, l’arrivée des européens à Bahia marque la découverte officielle du Brésil.

Sa capitale, Fortaleza, a subi des dommages, a été conquise, reconstruite, par diverses civilisations : au XVIIème siècle par les Portugais.

Les Hollandais construisirent le fort Schoonenborch en 1637 (la future capitale de Fortaleza) rebaptisée en 1654 « Fortaleza de Nossa Senhora de Assunçao (forteresse de Notre-Dame de l’Assomption).

La population amérindienne se battit pour protéger les terres centrales du Ceara des Portugais.

C’est la province de Ceara qui a initié l’abolition de l’esclavage au Brésil, grâce au mouvement abolitionniste cearense. Une des figures phares de la lutte est Chico da Matilde qui se bat avec détermination pour faire valoir les droits des esclaves. Il est surnommé Dragão do Mar, c’est à dire le dragon de la mer, de par son métier et de la résistance exercée dans le domaine maritime. Le reste des opposants étaient des personnes aisées et puissantes. Il a donné son nom au centre d’art et de culture de Fortaleza.

L’économie de Fortaleza s’envola au XIXème siècle grâce à la culture du coton. Sa croissance commerciale et industrielle est telle que les gens se pressent vers la capitale. Le tourisme est une des forces de l’Etat depuis les années 90. En 2004, Fortaleza perdit son image de capitale du tourisme sexuel grâce à sa mairesse Luizianne Lins.

Superficie

Ceara s’étend sur une superficie de 148 921 km².

Population

L’Etat de Ceara compte 8 448 055 habitants. La densité de population de l’État de Ceará est donc de 56,7 habitants par km².

Fuseau horaire

Le décalage horaire dans l’état de Ceara est de – 4 heures quand c’est l’été au Brésil et l’hiver en France, – 3 heures quand c’est l’hiver au Brésil et l’été en France.

Climat et saisons

Le climat qui domine dans l’état du Ceara est semi-aride, très chaud et sec. Il ne pleut pas pendant 9 mois et il fait jusqu’à 29 degrés dans certaines parties de l’état (régions du Sertão). Les précipitations ont surtout lieu de février à mai, il fait un peu moins chaud avec une température pouvant descendre jusqu’aux 20 degrés. Les régions littorales ainsi que les hauteurs ont un climat avec température et humidité propice à une végétation dense. La température moyenne du littoral se situe entre 15 à 28 degrés,13 à 25 degrés dans les hauteurs. À Fortaleza, sur la côte, il fait 10 °C minimum, 32 °C maximum.

Attractions touristiques

Centre culturel Centro Dragão-do-mar / Memorial da Cultura Cearense

 

Vous voilà dans un ensemble de bâtiments modernes, reliés par des rues et des passerelles. C’est un lieu proposant un grand nombre d’activités culturelles. Envie d’aller voir un film ? Une pièce de théâtre ? Une expo ? Ou encore d’aller vous renseigner sur les étoiles et les planètes au planétarium ? Il y en a pour tous les goûts, toutes les envies, toutes les humeurs du moment. Tous se rejoignent en ce lieu qui ne fait pas tâche dans le paysage.

 

BON PLAN : Le Memorial da Cultura Cearense est un musée qui donne des cours gratuits de capoiera les mardi et vendredi sous le planétarium. Vous pouvez sinon vous renseigner sur la culture de l’Etat de Ceara.

 

Centro de turismo

 

L’office de tourisme de l’Etat de Céara se trouve dans une ancienne prison publique. Vous pouvez y acheter de jolis souvenirs dans de petits stands présentant des objets d’artisanat, des collections minéralogiques et des marionnettes…

 

Beach park

 

Un lieu INCONTOURNABLE lors de votre passage dans le Ceara puisqu’il s’agit d’un des meilleurs parcs aquatiques d’Amérique latine. Pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux, tentez le plus haut toboggan du monde ! Et après les sensations fortes, venez vous détendre dans sa grande piscine à vagues. Les enfants adoreront !

 

Centro cultural mercado das artes

 

Il s’agit d’un ancien marché tout en fer qui peut être déplacé. Il l’avait d’ailleurs été de France, où sa création a débuté, jusqu’à Ceara. C’est maintenant un lieu de culture dynamique qui attire les locaux et les touristes en particulier le jeudi, vendredi et samedi soir.

 

Ponte dos ingleses

 

Ou également « Ponte Metalica ». Ce pont se situe au niveau de la plage de Iracema. Il est très vieux puisqu’il date de 1902. C’était un ancien dock dans les années 1920. Vous pouvez visiter une exposition d’art et découvrir tous les secrets du monde marin dans un observatoire.

 

Teatro Jose de Alencar

 

C’est la version miniature du Musée d’Orsay. C’est un bâtiment en pierre ancien puisqu’il a été bâti en 1910, a été restauré en 1910. Pour les amateurs de musique classique, vous pouvez vous immerger dans le monde musical de l’orchestre Eleazar de Carvalho grâce à des concerts.

 

Palacio entre Rios

 

La Serra da Baturité est une oasis verte et bleue. En plus de son église, ses musées et bains thermaux, vous pouvez jeter un œil au palais entre Rios.

 

Academia de Surf Chandler

 

Avis à tous les surfeurs : c’est ici qu’il faut louer votre planche au niveau de la plage « Praia do Meireles ». Pour les débutants, vous pouvez y prendre des cours au prix de 30 R$/heure. Vous reconnaîtrez l’académie de Surf Chandler à son auvent jaune. Une envie de glisse ?

 

Le pelourinho

 

A Fortaleza, vous pouvez voir le « pelourinho », c’est à dire que le pilori où étaient punis les esclaves.

Plages

Les plages suivantes sont l’atout de la capitale et de l’Etat.

 

-       Coqueiros

 

Elle est située à 13 km de Fortaleza. Elle est très prisée par les surfeurs.

 

-       Tabuba

 

Elle est située à 25 km de Fortaleza. Cette plage est parfaite pour une promenade ou pour venir s’ennuyer !

 

-       Cumbuco

 

Cumbuco est un village de pêcheurs situé à 35 km au nord-ouest de Fortaleza, le long de la côte nord-est du Brésil. Il est composé de 1600 habitants. Ce minuscule village pittoresque attire des touristes venus du Brésil et d’ailleurs. Vous y trouverez de nombreux amis français avec qui dévaler les immenses dunes sur des planches. Des lagunes calmes encadrent le village.

Une des façons les plus amusantes de découvrir le site, c’est au cours d’une promenade en calèche au milieu des dunes et des palmiers. De multiples autres activités sont possibles : promenades en buggy, à cheval, à dos d’âne, en quad et en radeau. La situation et les dunes de sables qui accroissent la vitesse du vent permettent également l’exercion d’activités nautiques (kitesurf, windsurf planche à voile, surf) et aériennes (parapente). La période idéale pour leur pratique se situe entre juillet et février. Hôtels et pousadas, agences spécialisées permettent aux touristes et aux nombreux amateurs de kitesurf de séjourner ici.

 

-       Icarai

 

Tout comme Cumbuco, Icarai se situe au nord-ouest de Fortaleza (à 20 km du centre-ville). Venez lézarder sur cette baie propre et agréable ou faire de la planche à voile. Sur place, on trouve quelques pousadas, dont la Pousada Les Alizés. Vous pouvez vous y rendre non pas en bus mais en minibus grâce à la compagnie Vitoria.

 

-       Taiba

 

La plage de Taiba est un peu éloignée de Fortaleza (70 km). Elle se trouve à côté du village de Pecem. Vous pourrez découvrir des grottes qui feront surface à marée basse. Cette plage est, comme les autres, composée de grandes dunes de sable fin.

 

-       Fleixeiras

 

Il faut dépasser Trairi et aller direction Itapipoca. C’est une des plages préférées des brésiliens, et assurément une des plus belles de la côte de l’Etat. Il fait bon de se baigner dans une mer à la température parfaite.

 

-       Mundau et Guajiru

 

Ce sont des lieux de pêches composés de dunes et de récifs. Même s’ils deviennent les destinations phares des habitants de Fortaleza, elles restent peu aménagées, pour un aspect rustique tout à fait appréciable. Venez faire partie de la carte postale !

 

-       Praia de Morro Branco

 

C’est le paysage typique de l’Etat de Ceara (dunes blanches, falaises de couleur ocre).

Cette plage est très prisée par les touristes.

 

-       Praia das Fontes

 

Cette plage est littéralement une plage de carte postale ! Un labyrinthe de falaises rougeâtres, du sable coloré, de points d’eau douce…

 

-       Praia do Futuro

 

La praia do Futuro, ou plage de l’avenir, est la plage préférée des baigneurs : elle est très grande, elle s’étend sur le littoral de la capitale. Elle est également très belle et propre. C’est le lieu idéal pour une promenade (surtout à 1-2 kms du port industriel). On y trouve le même paysage composé de dunes, sa mer agitée permet la pratique du kitesurf et de la planche à voile. Après l’effort, le réconfort : venez vous ressourcer dans une barraca et en particulier celle de Vira Verao. Poisson, fruits de mer et bière au menu ! Le soir, on peut assister à des festivals de musique et d’humour.

 

-       Praia do Meireles

 

La plage de Meireles est une des plages principales de l’Etat. Elle est composée de nombreuses infrastructures (hôtels, restaurants, bars) plus ou moins abordables qui attirent de nombreux flux touristiques. Elle devient de plus en plus bétonnée.

Mais elle est également très boisée, où peut y faire des promenades, aller à la foire artisanale ou faire du sport.  Avec ses rochers et la mer assez polluée, la plage de Meireles n’est pas propice à la baignade mais ne décourage pas les surfeurs.

 

-       Praia de Iracema

 

Les eaux claires de la plage Iracema sont polluées, mais il est toujours agréable de venir y courir ou se promener face à un paysage spectaculaire. Un grand nombre de bars et de restaurants sont ouverts jour et nuit. Le soir, venez sur la plateforme pour assister au coucher de soleil.

 

-       Paracuru

 

La plage de Paracuru se situe à 95 km de Fortaleza qui vaut vraiment le détour. C’est un lieu de détente absolue en particulier pendant la semaine où les badins sont les moins nombreux : ses palmiers et son air traditionnel donné par les bâteaux de pêche lui donnent un charme fou. La ville est petite mais organise un beau carnaval.

Au niveau des activités, on peut faire du surf, du kitesurf (surtout d’août à janvier, les mois de novembre et décembre étant les meilleurs).

La ville est très bien desservie.

 

-       Praia da Lagoinha

 

Les cocotiers et les jangadas (radeaux) de la plage de Paracuru n’attendent plus que vous ! Cette plage fait également partie des plus belles plages de l’Etat, avec son lagon et ses dunes. Elle est plutôt naturelle.

 

-       Jericoacoara

 

Son petit nom, c’est « Jeri ». On a du mal à se rendre dans ce village reculé, mais quand c’est fait, on ne le regrette pas : le littoral est magnifique, vous pouvez vous adonner à de nombreuses activités, bien manger sans vous faire mal au porte-monnaie. Jugés sur la dune du Pôr do Sol ou « dune du coucher du soleil », les gens viennent boire un coup pour voir un éclair vert qui traverse le ciel juste avant que le soleil ne meure dans la mer.

 

Activités :

 

-       Kitesurf

-       Planche à voile

-       Sandboard (le principe ? Dévaler une dune sur une planche !)

-       Surf

-       Cours de capoiera et de yoga

-       Exploration des lieux en buggy

-       Croisière sur jangada

-       Promenade pour voir l’arc rocheux de Pedra Furada

Monuments et musées

 

Fortaleza de nossa senhora da assunçao

 

Ce bâtiment est situé sur une colline de la  ville de Fortaleza. Sa construction remonte aux invasions hollandaises. Il s’appelait d’abord « fort Schoonenborch » puis il a été rebaptisé « Fortaleza de Nossa Senhora de Assunçao (forteresse de Notre-Dame de l’Assomption) à l’heure de la reconquête espagnole.

Il est possible de visiter le fort sur rendez-vous avec la Région militaire de la Communication Sociale. La visite se fait en compagnie d’un militaire racontant des anecdotes sur le monument.

 

Musée Comendador Ananias Arruda

 

Ce musée est localisé dans la ville de Baturité, Ceara. Il a été inauguré le 23 mai 1986. Sa fondation est un hommage à l’occasion du centenaire de la naissance du commandant Ananias Arruda. Le musée se situe dans la maison où le commandant a vécu et sa collection se compose de meubles et d’objets personnels ayant appartenu à la famille, ainsi que des documents et des pièces importantes du passé de la ville.

 

Museu de Arte et Cultura Popular

 

Ce musée met à l’honneur la culture populaire avec une immense exposition des objets artisanaux du Ceara comptant environ deux mille pièces (décoration, objets sacrés, plusieurs pièces d’art populaire, ainsi que des bateaux et d’autres vestiges culturels.)

 

Principaux lieux touristiques

 

Culture:

 

Centre culturel Centro Dragão-do-mar / Memorial da Cultura Cearense

Vous voilà dans un ensemble de bâtiments modernes, reliés par des rues et des passerelles. C’est un lieu proposant un grand nombre d’activités culturelles. Envie d’aller voir un film ? Une pièce de théâtre ? Une expo ? Ou encore d’aller vous renseigner sur les étoiles et les planètes au planétarium ? Il y en a pour tous les goûts, toutes les envies, toutes les humeurs du moment. Tous se rejoignent en ce lieu qui ne fait pas tâche dans le paysage.

 

BON PLAN : Le Memorial da Cultura Cearense est un musée qui donne des cours gratuits de capoiera les mardi et vendredi sous le planétarium. Vous pouvez sinon vous renseigner sur la culture de l’Etat de Ceara.

 

Centro de turismo

 

L’office de tourisme de l’Etat de Céara se trouve dans une ancienne prison publique. Vous pouvez y acheter de jolis souvenirs dans de petits stands présentant des objets d’artisanat, des collections minéralogiques et des marionnettes…

 

Academia de Surf Chandler

 

Avis à tous les surfeurs : c’est ici qu’il faut louer votre planche au niveau de la plage « Praia do Meireles ». Pour les débutants, vous pouvez y prendre des cours au prix de 30 R$/heure. Vous reconnaîtrez l’académie de Surf Chandler à son auvent jaune. Une envie de glisse ?

 

Beach park

 

Un lieu INCONTOURNABLE lors de votre passage dans le Ceara puisqu’il s’agit d’un des meilleurs parcs aquatiques d’Amérique latine. Pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux, tentez le plus haut toboggan du monde ! Et après les sensations fortes, venez vous détendre dans sa grande piscine à vagues. Les enfants adoreront !

 

Centro cultural mercado das artes

 

Il s’agit d’un ancien marché tout en fer qui peut être déplacé. Il l’avait d’ailleurs été de France, où sa création a débuté, jusqu’à Ceara. C’est maintenant un lieu de culture dynamique qui attire les locaux et les touristes en particulier le jeudi, vendredi et samedi soir.

 

Ponte dos ingleses

 

Ou également « Ponte Metalica ». Ce pont se situe au niveau de la plage de Iracema. Il est très vieux puisqu’il date de 1902. C’était un ancien dock dans les années 1920. Vous pouvez visiter une exposition d’art et découvrir tous les secrets du monde marin dans un observatoire.

 

Teatro Jose de Alencar

 

C’est la version miniature du Musée d’Orsay. C’est un bâtiment en pierre ancien puisqu’il a été bâti en 1910, a été restauré en 1910. Pour les amateurs de musique classique, vous pouvez vous immerger dans le monde musical de l’orchestre Eleazar de Carvalho grâce à des concerts.

 

Fortaleza de nossa senhora da assunçao

 

Ce bâtiment est situé sur une colline de la  ville de Fortaleza. Sa construction remonte aux invasions hollandaises. Il s’appelait d’abord « fort Schoonenborch» puis il a été rebaptisé « Fortaleza de Nossa Senhora de Assunçao (forteresse de Notre-Dame de l’Assomption) à l’heure de la reconquête espagnole.

Il est possible de visiter le fort sur rendez-vous avec la Région militaire de la Communication Sociale. La visite se fait en compagnie d’un militaire racontant des anecdotes sur le monument.

 

Plages :

 

Praia do Futuro

 

La praia do Futuro, ou plage de l’avenir, est la plage préférée des baigneurs : elle est très grande, elle s’étend sur le littoral de la capitale. Elle est également très belle et propre. C’est le lieu idéal pour une promenade (surtout à 1-2 kms du port industriel). On y trouve le même paysage composé de dunes, sa mer agitée permet la pratique du kitesurf et de la planche à voile. Après l’effort, le réconfort : venez vous ressourcer dans une barraca et en particulier celle de Vira Verao. Poisson, fruits de mer et bière au menu ! Le soir, on peut assister à des festivals de musique et d’humour.

 

Praia do Meireles

 

La plage de Meireles est une des plages principales de l’Etat. Elle est composée de nombreuses infrastructures (hôtels, restaurants, bars) plus ou moins abordables qui attirent de nombreux flux touristiques. Elle devient de plus en plus bétonnée.

Mais elle est également très boisée, où peut y faire des promenades, aller à la foire artisanale ou faire du sport.  Avec ses rochers et la mer assez polluée, la plage de Meireles n’est pas propice à la baignade mais ne décourage pas les surfeurs.

 

Icarai

 

Tout comme Cumbuco, Icarai se situe au nord-ouest de Fortaleza (à 20 km du centre-ville). Venez lézarder sur cette baie propre et agréable ou faire de la planche à voile. Sur place, on trouve quelques pousadas, dont la Pousada Les Alizés. Vous pouvez vous y rendre non pas en bus mais en minibus grâce à la compagnie Vitoria.

 

Cumbuco

 

Cumbuco est un village de pêcheurs situé à 35 km au nord-ouest de Fortaleza, le long de la côte nord-est du Brésil. Il est composé de 1600 habitants. Ce minuscule village pittoresque attire des touristes venus du Brésil et d’ailleurs. Vous y trouverez de nombreux amis français avec qui dévaler les immenses dunes sur des planches. Des lagunes calmes encadrent le village.

Une des façons les plus amusantes de découvrir le site, c’est au cours d’une promenade en calèche au milieu des dunes et des palmiers. De multiples autres activités sont possibles : promenades en buggy, à cheval, à dos d’âne, en quad et en radeau. La situation et les dunes de sables qui accroissent la vitesse du vent permettent également l’exercion d’activités nautiques (kitesurf, windsurf planche à voile, surf) et aériennes (parapente). La période idéale pour leur pratique se situe entre juillet et février. Hôtels et pousadas, agences spécialisées permettent aux touristes et aux nombreux amateurs de kitesurf de séjourner ici.

 

Parcs nationaux

 

Parc national d’Ubajara

 

Ubaja est une chaîne de montagnes du Ceara présentant d’immenses étendues vertes à couper le souffle.

Ce parc national en plein milieu du Sertao est idéal se détendre ou pour visiter des grottes en prenant le téléphérique.

A ne pas manquer

Carnaval d’Aracati

 

Le carnaval d’Aracati n’est pas aussi connu que le carnaval de Rio mais est tout de même assez réputé. C’est le plus grand et le plus vivant de l’Etat du Ceara. Il attire envirion 350 000 personnes qui viennent danser et profiter sur une musique endiablée. Evidemment, il est très ancré dans les traditions des premières populations du Ceara.

Aracuti est très un très joli village dont les habitations rue Alexandreto sont recouvertes d’azulejos, c’est à dire des faïences bleues. Une église blanche et bleue vient compléter le charme d’Aracuti.

 

Bumba-meu-boi

 

C’est l’une des plus jolies fêtes folkloriques populaires au Ceara mais également au Brésil. Cette fête est d’origine portugaise. Elle met en scène des personnages humains et des animaux fantastiques et traite de la mort et de la résurrection d’un bœuf.  Elle s’est diffuse au Maranhao, au Rio Grande do Norte, en Alagoas, au Para, en Amazonas, au Pernambouc, à Bahia, au Parana, à Santa Catarina, au Minas Gerais, à Rio de Janeiro, en Espirito Santo, au Rio Grande do Sul et à Sao Paulo. La fête ne porte pas toujours le même nom mais le concept reste le même.

 

Pastoril

 

Cette fête est d’origine portugaise.

 

Reisado Caninha verde

Cette fête est également appelée Fandango. C’est une danse d’origine portugaise, introduite au Brésil pendant l’ère de la canne à sucre. Elle fut d’abord fêtée sur les plages d’Aracati avant d’être fêtée dans le reste du Ceará. Elle se compose de chants et de danses folkloriques dont les couleurs principals sont le jaune et le vert. Elle est très ancrée dans les communautés de pêcheurs.

 

Fortal

 

Le Fortal de Fortaleza est un carnaval hors-saison, un des plus vivants du Brésil. Ce sont trois jours de fête durant lesquels on intégre un groupe représenté par un t-shirt, l’abada. La participation à cette célébration requiert tout de même un certain budget.

 

Fête de Lemanja

 

La « Festa de Lemanjà » ne se célèbre pas uniquement à Salvador de Bahia, mais également dans le Ceara ! On rappelle que cette fête fait partie du candomblé et qu’elle est très importante au Brésil. L’orixá lemanjà est la déesse de la Mer et de la fertilité.

Cette fête est d’un grand syncrétisme religieux puisqu’elle est issue de croyances catholiques , indigenes et africaines.

 

Regata de Jangadas

 

Cette fête a lieu pendant la dernière quizaine de juillet à Fortaleza. C’est une course d’embarcations traditionnes, les jangadas.

 

Aniversario de Padre Cicero

 

La dévotion des habitants du Ceara envers le padre Cicero se traduit notamment par la commémoration de sa mort le 20 juillet, à travers des chants et des récits. Ce prêtre catholique brésilien était charismatique et avait beaucoup d’influence sur la vie sociale, politique et religieuse de l’Etat.

 

Dia do Romeiro e Festa do Padre Cicero

 

De fin octobre au 1er novembre se célèbre la fête de Padre Cicero qui se compose de processions et de pélerinages appelés « romarias ». Ils attirent environ 200 000 personnes par an qui défilent de l’Eglise Matriz dite «Igreja Matriz » jusqu’à la sépulture de cet homme si respecté de l’Etat.

Ceará Sporting Club

 

Introduction

 

Le Ceará Sporting Club  est un club de football brésilien fondé à Fortaleza, dans l’Etat du de Ceará, le 2 juin 1914. Il joue en série B. C’est un club important du Nordeste du Brésil avec Bahia, Santa Cruz, Vitoria et Vitória.

 

Histoire

 

2 juin 1914: Le club portait le nom de Rio Branco Football Club et avait les mêmes couleurs que l’équipe. Un an après sa création, il prend le nom de Ceará Sporting Club.

1915-1919: Le club est victorieux à cinq reprises des Metropolitanos Torneios.

1941: Le club est champion du Campeonato Cearense. Le Presidente Vargas Stadium est inauguré.

1961-1963: Le club est champion d’Etat à trois reprises.

1969: Le club gagne la coupe du Nordeste.

1970: Le club estla dernière équipe du Campeonato Brasileiro Série A première édition.

1975-1978: 4 victoires pour le club dans un état de ligne.

1985: Le club remporte un vif succès en finissant septième pendant la Ligue du Brésil.

1994: Le club finit deuxième de la Coupe du Brésil.

1995: Le club devient le seul club de l’état à participer à un tournoi international d’Amérique du Sud la Copa CONMEBOL.

1996: L’équipe troque sa tenue contre une toute noire. Elle est ainsi surnommée « Urubu do Nordeste » (Vautour du Nord-Est).

1996-1999: Le club est quatre fois champion dans un état ​​de ligne.

2002: Le club remporte le championnat d’Etat après trois ans de vide.

2005: Le club attaint la demi-fnale lors de la Copa do Brasil

2006: Le club est champion d’Etat après 4 ans de vide.

2009: Le club est troisième au 2009 Campeonato Brasileiro Série B qui lui vaut d’être promu en 2010 à la Ligue brésilienne.  Il termine 12ème du championnat mais obtient une place pour la Copa Sudamericana de 2011.

2011: Le club atteint les demi-finales lors du championnat. Il parvient à éliminer Rio de Janeiro mais est battu par Coritiba.

 

Stade

 

Le Ceará Sporting Club joue dans trois stades:

-       L’Estádio Carlos Pinto de Alencar pouvant accueillir 3000 personnes

-       Le stade Castelão (capacité de 60 326 personnes)

-       Le Presidente Vargas Stadium (capacité de 22 228 personnes)

 

Mascotte

 

La mascotte de l’équipe est Vovo qui signifie “grand-père”. Elle porte donc les traits d’un vieil homme. Elle est à l’origine du boutade de 1919. Meton de Alencar Pinto, à l’époque ancien président du Ceará SC et entraîneur de jeunes joueurs d’un petit club de la ville, les appelait ses “petits-fils”. La blague s’est étendue à l’équipe même du l’équipe de Ceará.