Top
blog-carte-district-federal

Brasilia et le District Fédéral

Histoire

Brasilia et le District Fédéral sont nés de l’idée de José Bonifacio en 1823, soutenue par le prêtre Don Bosco et finalement inscrite dans la Constitution de 1891.

Après 150 ans de débats, Brasilia et le DF ont été conçus sous l’initiative du président Kubitschek et la griffe artistique d’Oscar Niemeyer, Lucio Costa et Burle Marx. La ville fut construite très rapidement, entre 1956 et 1960, par de pauvres paysans du Nordeste qui se relayaient 24h/24. Elle était dès lors prête à devenir la capitale du Brésil, le transfert de Rio de Janeiro à Brasilia se fit le 21 avril 1960.

Juscelino Kubitschek visait à faire du Brésil une grande puissance économique, en mobilisant chaque brésilien sur le projet. Il augmenta la dette brésilienne mais gagna en popularité et fait aujourd’hui encore figure de héros de la nation.

Les avis sur Brasilia sont partagés, certains pensent qu’elle tient en effet une place dominante en matière d’urbanisme, d’architecture et de société moderne. D’autres en revanche estiment qu’elle n’a pas de vie, et que son seul trésor est son architecture.

Brasilia accueillera la Coupe du monde de la FIFA (Se renseigner auprès de Supporter sans Frontières pour participer à la Coupe du Monde 2014). Un stade sera construit pour l’occasion.

Superficie

Brasilia couvre une superficie de 5 802 km².

Population

En 2010, Brasilia comptait 2 562 963 habitants, malgré son existence récente, puisqu’elle fut érigée seulement en 1960.

Fuseau horaire

Quand il est 12h en France, il est 9h à Brasília entre octobre et février et 7h entre mars et septembre.

Climat et saisons

Le climat de Brasilia est de type savane tropicale, avec une saison sèche entre Mai et Septembre et un climat chaud et humide entre Octobre et Mars. Les températures subissent peu de changements entre ces deux saisons. Les températures moyennes maximales sont situées autour de 28,3 °C en Septembre et 25,1 °C en Juillet. Les températures les plus basses vont de 12,9 °C en Juillet et 17,5 °C en Décembre.

Attractions touristiques

Centro Cultural Banco do Brasil

 Le Centre Culturel Banco do Brasil (CCBB) est un point culturel essentiel à la ville de Brasilia. On peut voir des expositions, des pièces de théâtre, des séances de cinéma ou assister à des concerts. La banque principale du pays en est le mécène. Il est situé un peu à l’écart de la ville mais il est desservi par un car gratuit.

Palacio de Alvorada

C’est dans la capitale fédérale du Brésil, Brasilia, que séjournent les présidents du pays, et plus précisément au sein du Palacio de Alvorada. Cela se traduit en français par « le palais de l’Aube ». Oscar Niemeyer a orchestré la construction du palais du 3 avril 1957 à 1958.

Situé près du lac de Paranoa, il rappelle les demeures françaises de bord de mer, construites dans les années 1960.

Il n’est pas possible de visiter le palais de l’Aube. Il emploie plus de 72 personnes en ne comptant que le personnel chargé de la sécurité, de l’entretien, de la maintenance et enfin le service médical.

A titre d’information, le palais de l’Élysée à Paris, lui, emploie 1 000 personnes.

Palacio do Itamaraty

 Le palais d’Itamaraty de Brasilia est un autre bâtiment politique qui accueille le ministère des affaires étrangères. Il a été dessiné par l’architecte Oscar Niemeyer et inauguré le 21 avril 1970. Il est situé à l’est du Congrès National le long de l’Esplanade des Ministres, près de la Place des Trois Pouvoirs.

C’est un lieu très agréable, doté d’un point d’eau sur lequel trône le Météore, imaginé par Bruno Giorgi et représentant les cinq continents.

En haut du bâtiment, des jardins suspendus offrent un panorama apaisant. Rendez-vous à 15h45 pour la relève de la garde.

Praça des tres poderes (place des trois pouvoirs)

C’est sur la Place des Trois Pouvoirs que les principaux monuments de la ville sont situés. Le but pour Niemeyer et de Costa était de créer un lieu de réunion entre différents édifices : monuments, musées et bâtiments fédéraux. Différentes sculptures ornent la place : Os Candangos de Bruno Giorgi, A Justiça d’Alfredo Ceschiatti ou encore O Pombal de Niemeyer. Si on lève les yeux au ciel, en direction du Pavilhao Nacional, on peut voir un gigantesque drapeau remplacé tous les premiers dimanches du mois par l’armée.

La place est très belle de jour et a un charme presque inquiétant la nuit : baignée de lumière, son architecture future octroie à la place une atmosphère fantastique.

Palacio do Planalto

Le Palacio do Planalto est le siège du pouvoir exécutif fédéral.

Il est situé sur la Place des Trois Pouvoirs à Brasilia et a été l’un des premiers bâtiments construits dans la nouvelle capitale. La construction du palais présidentiel a commencé le 10 Juillet 1958 sous l’œil d’Oscar Niemeyer et a été inauguré le 21 avril 1960. C’est là que l’inauguration de Brasilia a été célébrée.

Ses colonnes et ses lignes horizontales lui donnent un effet plastique remarquable : « Léger comme une plume d’atterrissage sur le terrain. », tel que le décrit son concepteur.

Congresso Nacional

 Le Congrès National de Brasilia est composé de la Chambre des Députés, le Sénat et l’administration.

L’architecture des bâtiments est réussie. Bien que le lieu  soit très solennel, on s’y promène sans se sentir mal à l’aise.

Palacio da Justiça

 Le Palais de la Justice a été conçu par Niemeyer en 1957. C’est un impressionnant carré de verre entouré d’arcades et de goutières dont les petites cascades s’échappent dans le bassin. Devant le palais, on remarque la statue du sculpteur brésilien Ceschiatti, dont les yeux sont bandés, sur la terrasse, une statue représentant les créateurs de Brasilia et à droite un pigeonnier.

Tour de la télévision

Comme première activité pendant votre visite de Brasilia, on vous conseille La tour de télévision. Il s’agit une flèche en acier d’une hauteur de 224 mètres. Elle a été construite en 1965. Elle mesurait alors 218 mètres et c’est en 1987 qu’elle a été allongée de 6m par la chaîne de télévision « Bandeirantes ». Il est possible de monter à 75m de haut. Joli aperçu de la ville !

Biblioteca Nacional

 La Bibliothèque Nationale de Brasilia a été conçue par Niemeyer et sa construction s’est achevée en 1999.

Comme beaucoup d’autres œuvres de l’architecte, la forme est travaillée avec des courbes et des sphères telles un corps féminin. Niemeyer dit: « Ce n’est pas l’angle droit qui m’attire, ni la ligne droite, dure et rigide façonnée par l’homme. Ce qui m’attire, c’est la courbe libre et sensuelle, la courbe qui se retrouve dans les montagnes de mon pays, le cours sinueux de ses rivières et sur le corps des femmes. »

Tous les livres n’y ont pas encore été transférés. Vous pouvez visiter la bibliothèque aux côtés d’un guide toutes les demi-heures.

Teatro Nacional

 Le Teatro Nacional Claudio Santoro est situé à l’opposé de l’Eixo Monumental. Il a été conçu par l’architecte Oscar Niemeyer du 30 Juillet 1960 jusqu’au 21Avril 1981.

Il s’agit du plus grand ensemble architectural artistique réalisé par Niemeyer. Cette visite culturelle est incontournable à Brasilia.

Espaço Cultural Lucio Costa

En contre-bas de la Place des Trois Pouvoirs, on visite l’Espace Culturel Lucio Costa, qui porte ce nom puisqu’on y trouve son Plano Piloto. Sa proposition d’aménagement urbain pour la nouvelle capitale qui a été retenue en 1957 figure sur la maquette. Elle est présente en grandeur nature, soit 170 mètres carrés !

L’Espaço Cultural propose aussi des photos de la ville à sa naissance et à ses débuts, ainsi qu’une carte en braille.

Ponte JK

 Derrière le Centro Cultural Banco do Brasil, on peut apercevoir le Ponte JK (Juscelino Kubitschek) dont les arches pourraient faire penser au monstre du Loch Ness, en plein  dans le lac de Paranoa.

Balades et parcs

Lac Paranoa

Le lac Paranoá est un lac artificiel de 48 km² situé à l’est de Brasilia. Il fut aménagé après la mise en service du barrage sur la rivière Paranoá le 12 septembre 1959. C’est justement de cette rivière dont il tire le nom ainsi que l’essentiel de l’approvisionnement en eau (complété par cinq autres rivières). Le lac Paranoá contient à lui seul 500 millions de m³ d’eau puisée des nappes phréatiques.

Plusieurs îles sont présentes au large du lac : Ilha do Paranoá, Ilha do Retiro ou encore Ilha dos Clubes.

Le lac est traversé par le pont Juscelino Kubitschek (inauguré en 2002), le Pont das Garças et le Pont Costa e Silva (1976).

Parc récréatif

 Le parc récréatif est proche de la tour de télévision. C’est le centre de loisirs par excellence à Brasilia. On a accès à la piscine à vagues pour une somme modique, on peut louer des vélos, des pédalos, des patins à roulettes. Les fans de sports collectifs entameront une partie de volley ou du foot !

Monuments et musées

Igreja Sao Joao Bosco

La cathédrale de Brasilia est d’un esthétisme hors-pair. Elle est constituée de seize arcs de béton d’une hauteur de 40 mètres. L’intérieur tire sur le blanc et le bleu et il est mis en beauté par des vitraux incolores. Ceschiatti est à l’origine des anges qui volent au-dessus de la cathédrale et des statues de pierre qui ornent ses alentours. Une beauté !

Esplanade des ministères

L’esplanade des ministères est une longue artère de bâtiments en verre. C’est l’avenue la plus large du monde. On trouve se trouvent les ministères fédéraux comme le ministère de l’Armée, dont le portique symbolise la garde l’épée de Caxias. La place des Trois Pouvoirs et le Congrès National se trouvent à l’est de l’esplanade.

 Mémorial Kubitschek

Le Mémorial Kubitschek paraît aussi fantastique que les autres bâtiments de la ville. C’est ici que repose l’ancien président très apprécié des brésiliens. On peut trouver les discours qu’il a prononcés dans la bibliothèque, ainsi que des livres de Shakespeare, présents de la reine d’Angleterre, des photos de Kubitschek avant et après l’édification de Brasilia.

Museu historico de Brasilia

 Le Musée historique de Brasilia est le plus vieux musée de la ville. Il a été imaginé par Oscar Niemeyer et construit pour marquer le transfert de la capitale de Sao Paulo à Brasilia. Il se situe sur la Place Trois Pouvoirs. Il apporte beaucoup d’éléments historiques visuels et audiovisuels sur le fondement et le transfert de la capitale. À ses portes trône une sculpture de bronze représentant J. Kubitschek.

Museu dos Povos Indigenas

 En face du mémorial JK se trouve le Museu dos Povos Indigenas ou « musée des peuples autochtones ».   Niemeyer s’est inspiré des huttes des indiens Yanomami pour concevoir ce bâtiment. Il a été construit en 1987 et a été inauguré un 9 août, date de la Journée internationale des populations autochtones. En 2007, c’est l’indien Marcos Terena qui prend la direction du musée.  Ce dernier comporte une collection d’objets indigènes constituée par les anthropologues Darcy et Berta Ribeiro et Eduardo Galvao. Des rituels indiens ont lieu dans la cour centrale.

Museu Nacional

Des projets de Niemeyer commencent à voir le jour depuis 2006 à Brasilia pour rendre hommage au célèbre architecte. Le premier à ouvrir ses portes et le Museu Nacional, un grand dôme dont la passerelle fait penser à l’anneau d’une planète. L’intérieur est tout aussi surprenant, sa mezzanine par exemple. Il contient un auditorium et reçoit des expositions temporaires.

Santuario Dom Bosco

 Ce sanctuaire est encore plus impressionnant que la cathédrale. Il n’est pas composé de 16 mais de 80 colonnes de béton, les vitraux incolores de l’église étaient déjà magnifiques mais là ce sont 7500 bouts de verre de Murano. L’ambiance, les couleurs, la lumière du sanctuaire donnent l’impression d’être transportés dans un autre monde, un monde de fées. L’immense lustre est simplement sublime.

Musée de la monnaie

Le musée de la monnaie est situé en face du Banco Central do Brasil, « banque centrale du Brésil ». On y trouve des espèces mondiales, et bien sûr brésiliennes. Les petits trésors à noter sont un gros billet de cruzeiros (ancienne monnaie), et une pépite de 62 kg, la plus grosse jamais trouvée au Brésil.

Parcs nationaux

Parque Nacional de Brasilia

Le parc national de Brasilia se trouve au nord de la ville. C’est le lieu idéal pour un moment de détente à Brasilia. Il attire de nombreux visiteurs, surtout le week-end. Renseignez-vous au sujet des balades à faire. Vous aurez l’occasion de voir des espèces rares.

parque nacional brasilia

Parque da Cidade

Le Parque da Cidade est proche du centre de Brasilia. C’est un endroit également très sympa disposant une piscine à vagues. Après une bonne baignade, un sandwich acheté dans un des nombreux kiosques requinque !

parque da cidade

A ne pas manquer

  • Découvrir les lignes aériennes du Santuario Dom Bosco et son église qui sort de l’ordinaire
  • Passer les portes du Temple de Boa Vontade pour une visite excentrique
  • Assister à un coucher de soleil du haut de la tour de la télévision
  • Se déhancher au rythme de la samba au sein de l’Arena Futebol Clube
  • Voir la Praça dos Très Poderes (place des trois pouvoirs) le jour, pour apprécier les bâtiments de Niemeyer, et la nuit, pour en avoir la version presque futuriste
  • Voir la forme d’avion de Brasilia dessinée par Costa du haut du parlement
  •  Visiter la fascinante et incernable cathédrale de Brasilia

Bien que certaines personnes n’attribuent à la ville aucune âme, il faut rappeler qu’elle a été nommée Capitale américaine de la culture en 2008. La municipalité de Brasilia a organisé à cette occasion les élections de sept merveilles de Brasilia. En voici les résultats :

  • Catedral Metropolitana
  • Congression Nacional
  • Palacio da Alvorada
  • Palacio do Planalto
  • Palacio da Alvorada
  • Templo de Boa Vontade
  • Ponte JK

Sociedade Esportiva do Gama

Introduction

La Sociedade Esportiva do Gama est un club brésilien de football basé à Brasilia.

Fondation

Le club a été fondé le 15 novembre 1975.

Couleur

La couleur représentant l’équipe est le vert.

Stade

Le stade officiel de la Sociedade Esportiva do Gama est Walmir Campelo Bezerra (20 000 places).

Victoires

Le club a été victorieux du championnat du Brésil de D2 EN 1998 et a remporté le championnat de football de Brasilia à dix reprises. Cela en fait la meilleure équipe de Brasilia, bien que le district fédéral ne se distingue pas par ses performances sur le terrain.

 

Capture d’écran 2013-03-15 à 15.18.15                                Capture d’écran 2013-03-15 à 15.17.56