Top
blog-carte-espirito-santo

État d’Espírito Santo

Histoire

Jusqu’au XVIème siècle, Espírito Santo était composé de populations amérindiennes semi-nomades. Il fut ensuite colonisé par les portugais, les descendants d’esclaves noirs et des immigrés européens d’origines diverses.

Ère coloniale

L’Etat est placé sous le contrôle de l’armée qui lutte contre le trafic d’or provenant du Minas Gerais. Vasco Coutinho et ses soldats dirigent l’Etat à partir du 23 mai 1535. Ils ont développé l’agriculture de la canne à sucre en bâtissant des infrastructures.

La première capitale était Vila Velha, remplacée par Vitória le 8 septembre 1551. C’est à Vitória qu’on été crées les premières tablettes de Garoto, le fameux chocolat brésilien.

En 1556, Serra, Nova Almeida et Santa Cruz sont fondées par des missionnaires.

La politique à Espírito Santo

Espírito Santo est resté sous l’autorité de la famille Coutinho pendant 140 ans. Il passe de district à province après la déclaration d’indépendance du Brésil, puis il devient un Etat après la proclamation de la République au Brésil en 1889. Le premier dirigeant est Alfonso Cláudio de Freitas, puis Muniz Freire en 1892 qui resta gouverneur pour deux mandats. Jeronimo Monteiro devient alors gouverneur de 1908 à 1912. Il est le chef civil de la Révolution de 1930 qui mit fin à la Vieille République en renversant par un coup d’État son 13e et dernier président Washington Luís.

Un coup d’État militaire aura lieu en 1964. De Gerson Camata à José Inácio Ferreira, les élections sont désormais totalement démocratiques.

Superficie

Espírito Santo a une superficie de 46 078 km2.

Population

L’Etat compte environ 3,5 millions d’habitants.

Fuseau horaire

Le décalage horaire avec l’UTC est UTC – 3 :00.

Climat et saisons

L’Etat d’Espírito Santo n’a pas le climat équatorial de Salvador de Bahia mais l’été y est torride, surtout sur la côte qui offre un climat à la fois chaud et humide. Dans les hauteurs de l’arrière pays, les températures sont plus soutenables à l’année mais peuvent descendre jusqu’à 0°C en hiver. Les précipitations surviennent souvent mais jamais très longtemps.

Attractions touristiques

Palais Anchieta

Le Palais Anchieta dans le centre-ville de Vitoria est le monument historique le plus important de la ville.

C’est dans ce collège doté d’une église que vivaient les jésuites. C’est aujourd’hui le siège du gouvernement. Il est possible de le visiter depuis sa restauration de 2009. On peut notamment y voir le tombeau du Padre José de Anchieta, un des missionnaires et fondateurs de São Paulo.

Teatro Carlos Gomes

Pour les amateurs de danse et de théâtre, c’est le lieu idéal Carlos Gomas pour assister à des spectacles reconnus et à prix abordables. Vous pourrez trouver des informations sur les représentations dans les kiosques touristiques.

Casa da Cultura

Chers touristes, vous ne serez plus perdus à la Maison de la Culture de Domingo Martins. Vous y trouverez un grand nombre de bons plans et d’informations sur la ville et les environs. Son exposition de photos et d’objets anciens datant de 1847 est à voir pour remonter dans le temps, jusqu’à la création de la colonie. Dans la même rue se trouvent une place mignonne et une église luthérienne.

Balades et parcs

Parque Moscoso

Le Parque Moscoso se trouve à l’ouest du centre de Vitoria. Il a été inauguré en 1912. A l’intérieur, vous pourrez profiter de la tranquillité de son lac aux nombreux îlots coupés par des ponts en béton qui imitent la texture des troncs. Le parc dispose également d’un lieu pour les personnes âgées. Un véritable havre de paix au cœur de Vitoria !

Instituto Reserva Kautsky

Avis aux amateurs de botanique ! Il s’agit d’une réserve dans laquelle Roberto Kautsky a cultivé des orchidées par dizaines de dizaines, à l’écart du reste de la ville. Prenez rendez-vous pour la visiter !

Plages

Praia do Camburi

Cette plage de Vila Velha est très animée et comporte beaucoup d’infrastructures (restaurants, boîtes de nuit, hôtels…). L’eau est polluée près du pont, la baignade est ainsi fortement déconseillée.

Praia da Costa

C’est notre plage préférée à Vilha Velha : très connue pour son panorama et ses eaux cristallines, elle est à la fois fréquentée et naturelle. Les vents qui la traversent permettent la pratique des sports nautiques tels que la voile, la planche à voile ou le kitesurf. On peut également s’adonner au beach-volley, au frescobol, au football, au stand Up Paddle, au skimboard, au bodyboard, au cerf-volant.

Tout près de la plage se trouvent cinq îles visitables en bateau ou même à la nage, sur lesquelles se pratiquent la pêche sportive et la plongée sous-marine.

 

Villes

Itaunas

Itaunas est située à 270 km au nord de Vitoria, tout près de la frontière de l’Etat de Bahia. Elle est entourée par une réserve naturelle et des dunes. C’est un village paisible sauf pendant le réveillon, le Carnaval et en juillet. Les touristes (souvent jeunes et fêtards) sont attirés par le site et la chaleur des habitants.

Vitoria

Vitoria est une cité portuaire qui n’a pas gardé beaucoup de souvenirs de son histoire. C’est un lieu de transit pour les exportations de bois et de cacao mais toujours charmant. Elle est dynamique, jeune de par ses universités, ses habitants sont tout aussi hospitaliers qu’à Itaunas.

Guarapari

Guarapari est caractérisé par la beauté de ses vingt-trois plages. Si elles sont assez méconnues des touristes, elles remportent un grand succès chez les vacanciers brésiliens. L’ambiance est ainsi plutôt relax et familale.

Anchieta

Anchieta est une cité portuaire située au sud de Vitoria. C’est une des dernières colonies de l’Espirito Santo. Elle est un véritable hommage au jésuite José de Anchieta. Elle est réglée sur les heures de la pêche et est pleine de charme.

Monuments et musées

Catedral Metropolitana

La catedral Metropolitana est située non loin du palais Anchieta, dans le centre-ville de Vitoria. Sa construction a débuté en  1920 et s’est achevée en 1970. L’initiateur de ce projet a été Paulo motta, celui qui a créé le parc Moscoso. Autrefois considérée comme une église de type colonial, elle a ensuite pris le titre de cathédrale. Elle est d’une grande beauté par son architecture électique au style néogothique et des vitraux.

Santuario Nacional Padre Anchieta

Ce sanctuaire se situe à 80 km de la capitale Vitoria, à Anchieta. C’est un sanctuaire jésuite issu de l’époque coloniale. Il a été construit entre le 16ème siècle et le début du 17ème siècle. Il est composé d’une église derrière un marronnier séculaire et d’une résidence. Il abrite également le Museu Padre Anchieta, consacré à l’inculturation jésuite auprès des populations amérindiennes. Une statue de José de Anchieta trône sur la plage du même nom.

Convento da Penha

Bâtie en 1558, il s’agit d’une très jolie chapelle par laquelle les pèlerins se rendent à Pâques, certains même à genoux.

Principaux lieux touristiques

Parque Estadual de Itaunas

Le parc Estadual de Itaunas borde la côte sur des dizaines d’hectares. Dans ses grandes dunes vivent de nombreux animaux (singes, paresseux, chats sauvages). Il participe aussi au projet Tamar, programme de sauvegarde des tortues de mer. Ces dernières sont observables de septembre à mars, accompagnés de biologistes. La ponte a lieu entre novembre et décembre pour donner naissance à des bébés tortues deux mois plus tard.

Palais Anchieta

Le Palais Anchieta dans le centre-ville de Vitoria est le monument historique le plus important de la ville.

C’est dans ce collège doté d’une église que vivaient les jésuites. C’est aujourd’hui le siège du gouvernement. Il est possible de le visiter depuis sa restauration de 2009. On peut notamment y voir le tombeau du Padre José de Anchieta, un des missionnaires et fondateurs de São Paulo.

Teatro Carlos Gomes

Pour les amateurs de danse et de théâtre, c’est le lieu idéal Carlos Gomas pour assister à des spectacles reconnus et à prix abordables. Vous pourrez trouver des informations sur les représentations dans les kiosques touristiques.

Catedral Metropolitana

La catedral Metropolitana est située non loin du palais Anchieta, dans le centre-ville de Vitoria. Sa construction a débuté en  1920 et s’est achevée en 1970. L’initiateur de ce projet a été Paulo motta, celui qui a créé le parc Moscoso. Autrefois considérée comme une église de type colonial, elle a ensuite pris le titre de cathédrale. Elle est d’une grande beauté par son architecture électique au style néogothique et des vitraux.

Parcs

Parque Estadual de Itaunas

Le parc Estadual de Itaunas borde la côte sur des dizaines d’hectares. Dans ses grandes dunes vivent de nombreux animaux (singes, paresseux, chats sauvages). Il participe aussi au projet Tamar, programme de sauvegarde des tortues de mer. Ces dernières sont observables de septembre à mars, accompagnés de biologistes. La ponte a lieu entre novembre et décembre pour donner naissance à des bébés tortues deux mois plus tard.

Parque Estadual da Pedra Azul

Il s’agit d’un parc fédéral composé de piscines naturelles et de sentiers déboutant sur des vues imprenables sur le Pedra Azul. Il s’agit d’un énorme rocher de 500 m de haut, bleui par le lichen qui grimpe le long de ses parois.

Parque Estadual Paulo César Vinha

Ce parc fédéral se situe au nord de Guarapari. Il est composé de paysages très différents : dunes, lagunes, récifs… Les ornithologues amateurs se plairont à suivre le sentier jusqu’au Lagoa de Carais.

A ne pas manquer

Voir le soleil couchant depuis les dunes d’Itaunas

A Itaunas, en saison, le forro bat son plein dans toutes les maisons. Vous avez l’embarras du choix pour faire la fête : Baruco do Tatu, Bar Forro, Forro do Coco… Le Bar da Ana est vraiment sympathique pour prendre l’apéro en musique. Toutes ces échoppes mènent à la plage. Ne ratez pas le coucher de soleil après votre nuit endiablée, du haut des dunes d’Itaunas !

Manger une moqueca capixaba

Connaissez-vous la moqueca? Ce plat à base de fruits de mer est très répandu au Brésil, mais il est surtout réputé dans l’Etat de l’Espirito Santo. La moqueca capixaba est similaire à la moqueca baiana, mais elle est perçue comme la « melhor moqueca do Brasil », c’est à dire la meilleure moqueca du Brésil. Le restaurant Pirao à Vitoria proposerait la meilleure moqueca de l’Etat de l’Espirito Santo, en compétition avec le Cantinho do Curuca à Meaipe! La crème de la crème, même si parfois une flopée de ventres affamés aux tables d’un restaurant parle d’elle-même. A vous de décerner votre propre prix… Mais ne manquez pas la moqueca !

Escalader le Pedra Azul

Pour cette aventure en plein cœur du Parque Estadual da Pedra Azul, oubliez les petites tennis et chaussez-vous plutôt de bonnes chaussures de randonnée. Cette activité est de difficulté moyenne mais vaut vraiment le coup, la vue sur le parc, sa forêt et ses champs est juste sublime.

Souhaiter bon voyage aux bébés tortues dans le Parque Estadual de Itaunas

Regarder les petites tortues se précipiter vers la mer après leur éclosion entre janvier et février est une expérience aussi étonnante que touchante. Demandez à accompagner les biologistes pour ne pas rater le spectacle.

Prendre le goûter à Domingos Martins

Cela vous dit, un petit gâteau maison accompagné d’une tasse de chocolat viennois ? Si la réponse est oui, nous vous orientons vers le Sabor Café Expresso ou vers un autre des charmants café de Domingos Martins.

Fêtes et festivals :

-       Festival Nacional de Forro

Le Festival Nacional de Forro, à Itaunas, est organisé autour de nombreuses représentations de musique et de danse qui ont lieu de jour comme de nuit. Des couvertures venues de tout le pays se déplacent pour l’occasion.

-       Réveillon

Le Réveillon du Nouvel An représente un gros événement pour la ville d’Itaunas. Il accueille chaque année aux alentours de 10 000 spectateurs !

-       Festival international de Capoiera

Ce festival d’Itaunas qui a lieu en août est en plein développpement. Se renseigner sur www.acapoiera.com.br.

-       Marche d’Anchieta

Une grande marche a lieu en juin. Elle réunit les pélerins venus célébrer la mémoire du Padre Anchieta, un des missionnaires et fondateurs de São Paulo. Ils longent la côté de l’Espirito Santo de Vitoria à Anchieta. La marche représente 4 jours, 100 km et des centaines de fidèles.

-       Festival internacional de Inverno

Ce festival a lieu en juillet, chaque année. Il s’agit de dix jours durant lesquels des musiciens venus du Brésil et d’ailleurs donnent des cours et se produisent sur la place principale de Domingos Martins une fois le soir venu.

 

Rio Branco Atlético Clube

Introduction

Le Rio Branco Atlético Clube est un club brésilien de football basé à Cariacica dans l’état d’Espírito Santo. Il a été fondé le 21 juin 1913.

Il a remporté 31 fois le championnat de l’Espírito Santo de football.

Emblème

emblème

Couleurs

Les couleurs qui représentent le club sont le noir et blanc.

Stade

L’équipe du Rio Branco Atlético Clube joue dans le Kleber José de Andrade pouvant accueillir jusqu’à 22 000 supporters.